FlightReview 350
Écrire un avis

> > > > Avis de hhamon

Avis sur le vol Dubai > Bangkok avec Emirates

Rédigé le 27/08/2013

hhamon

Très Grand Voyageur

Paris
117 avis
103 vols

DXB BKK

Vol Emirates EK384 de août 2013
Airbus A380-800 (A6-EDH)
First

10/10

  • Embarquement
  • 10/10
  • Cabine
  • 10/10
  • Siège
  • 10/10
  • Catering
  • 10/10
  • Système de divertissement
  • 10/10
  • Kit de voyage
  • 10/10
  • Equipage
  • 10/10
  • Ponctualité
  • 10/10

Il s'agit ici de mon second tronçon pour rejoindre Bangkok où j'ai décidé de passer une grosse semaine de vacances. Initialement prévu en Business, ce segment se fera en First grâce à un surclassement en miles. Les deux dernières années j'ai effectué deux voyages vers l'Est avec Emirates : Bangalore en Y en Novembre 2011 et l'île Maurice en J en août 2012. Ces deux voyages m'ont permis de cumuler quelques 25 000 miles.

Une fois mon billet J pour Bangkok acheté sur le site d'Emirates, je consulte ma réservation en ligne et, sans trop d'espoir, je regarde les opportunités de surclassement en miles vers la First. Sur les 4 tronçons du voyage, seul le tronçon DXB-BKK dispose d'un siège éligible au surclassement en miles. Je n'en crois pas mes yeux et je continue donc la simulation. Emirates demande 32 500 miles pour ce surclassement et aucune surcharge de taxe carburant. Mon solde de miles est trop faible et je me dis que c'est la fin. Au revoir la Première classe. Et c'est à ce moment que je pense à l'achat de miles. Je consulte le prix pour acheter 8 000 miles. Il m'en coûtera 250 euros. Une fois le paiement réalisé, je retourne sur la simulation, croisant les doigts pour qu'elle soit toujours valable. Quelques clics de souris plus tard, et ça y est, je me surclasse en First sur le segment DXB-BKK pour 250 euros.

C'est à ce moment là qu'on se dit qu'Air France et KLM ont encore un chemin énorme à parcourir pour fidéliser leur clientèle. Non seulement gagner des miles avec AF/KL est devenu presque mission impossible depuis le réajustement des barèmes mais en plus c'est toujours un casse tête pour pouvoir en dépenser. Il faut généralement s'acquitter du prix fort dans la classe de réservation Y, W ou J afin de pouvoir utiliser des miles pour un surclassement. Les classes de réservation telles que T, Q, M, C... n'offre pas de possibilité de surclassement. En plus, il faut généralement s'acquitter de taxes supplémentaires avec AF/KL.

Avec Emirates, le processus est simple comme bonjour. D'une part, il n'y a pas autant de classes de réservation et de variations de prix sur la même période de voyage. Il vous suffit d'avoir les miles sur votre compte et vous vous surclassez en quelques clics. Pourquoi AF et KL n'ont-ils pas ça pour faciliter les surclassements plutôt que de partir avec des sièges vides en classe Affaires ?

Le surclassement en Première classe Emirates donne droit non seulement au salon dédié First mais aussi à 15 minutes de massage gratuit au salon Timeless Spa de l'aéroport de Dubaï. Tout juste débarqué de mon vol EK74 CDG-DXB à minuit, je me dirige directement vers le salon Timeless Spa ouvert 24/24 et 7/7 pour profiter de mes 15 minutes de massage offertes. Deux massages sont proposés au choix : massage du dos ou bien massage des pieds. Ayant profité du siège full-flat en Business, je choisis donc le massage des pieds. Ce fut 15 minutes très relaxantes et largement appréciées.

Vu qu'il me reste encore presque 2 heures à tuer, je me dirige au salon First du Terminal 3. Ce salon est gigantesque et occupe un étage entier de tout le Terminal. Cet immense salon ne compte pas moins de deux restaurants, de deux espaces duty free de luxe, de douches, fumoirs, salles de jeux pour enfants, centres d'affaires avec ordinateurs et imprimantes...

Malgré la grandeur, la tranquillité et la qualité des prestations du salon First, j'ai été un peu déçu. En effet, entre minuit et 3 heures du matin, l'aéroport de Dubaï n'était pas particulier fréquenté. C'est plutôt étrange car j'ai toujours connu DXB (4 stopovers en deux ans) comme une fourmilière avec des passagers déambulants partout. Ce soir là c'était calme ou plutôt trop calme à mon goût dans ce salon dédié aux passagers de Première classe. J'aurais du mieux me rendre au salon Business pour juste à l'étage supérieur pour avoir plus de chaleur humaine.

A l'un des deux restaurants, je choisis de me faire servir une soupe à l'oignon gratiné et des fruits coupés en dessert. La carte offrait bien sûr diverses variétés de plats (chauds et froids) et d'alcool gratuitement et à volonté.

A 2h30 du matin, il est temps de se à la porte d'embarquement A2. Mon vol n'a pas pour destination Bangkok mais Hong-Kong. En effet, Emirates opère l'A380 jusqu'à Bangkok puis continue ensuite jusqu'à Hong-Kong. L'équipage change d'ailleurs à Bangkok.

Le gros point fort de ce aéroport de Dubaï c'est que les passagers P et J ont accès à toutes les portes d'embarquement depuis leur salon respectif. Par conséquent, il n'y a plus de mélange des PAX haute contribution avec les passagers en classe économique. C'est moins de stress pour l'embarquement et l'assurance d'embarquement à sa convenance même, à la dernière minute. J'ai beaucoup aimé ce service de l'aéroport de Dubaï.

A bord, une hôtesse m'accompagnera à ma suite privée 1A et prendra ma veste pour la ranger sur un cintre dans un casier de la suite. La cabine est composée de 14 suites privées en configuration 1-2-1. Elle sera totalement occupée pour ce vol. Au premier coup d'oeil c'est très "bling bling" mais l'extrême confort nous le fait très vite oublier. Ma suite sera mon paradis des airs pour les 7 prochaines heures. Le siège est large est très confortable. Il y a des petits rangements partout et l'IFE est juste gigantesque. Par contre le casque anti bruit est le même que celui de la J. J'aurais espéré un casque plus qualitatif comme un Bose QC15 pour une First.

Les PNC sont aux petits soins des passagers et offrent un service totalement exclusif et personnalisé. On me remet un pyjama, des pantoufles et la trousse en cuir (très classe !) qui contient des produits de beauté Bulgari, une brosse à dent, un kit de rasage et un peigne. Puis on viendra prendre mon rendez-vous pour prendre la douche. Pour moi, ce sera toute de suite après le décollage afin de me changer et d'aller me coucher toute de suite après. Quel luxe de pouvoir prendre une douche à 30 000 pieds ! Pendant 30 minutes, l'une des deux salles de bain est à vous. La douche affiche un compteur qui vous indique le temps restant d'eau dont vous disposez. La douche dure entre 7 et 10 minutes.

Je ressors de la salle de bain en pyjama et je retourne à ma suite où je trouve un petit plateau de fruits coupés et une coupe de Dom Perignon 2003. Je savoure mes fruits et j'en profite pour me rendre jusqu'au bar avec ma flûte de champagne à la main. J'ai demandé au passage à une hôtesse de dresser mon lit pour la nuit. Pendant ce temps, je traverse la cabine Business qui doit être remplie à 70% environ. La plupart des passagers se sont déjà endormis. Je rejoins alors le bar pour 5 à 10 minutes et je retourne à ma suite. Mon lit a été dressé. Un matelas a été posé sur le siège en position full-flat avec une couette et un oreiller. Je demanderai un second oreiller pour plus de confort.

Je m'isole dans ma suite en fermant les portières et tente de m'endormir. Mais ce sera sans trop de succès à cause de l'excitation du voyage. Il s'agit de ma toute première First class internationale. De plus, le voisin du 1F n'arrêtera pas de parler et de gémir pendant tout le vol. Il était âgé et visiblement plutôt très malade. De plus, le vol fut assez mouvementé avec pas mal de turbulences au dessus des océans (avant et après la traversée de l'Inde). Par conséquent j'ai somnolé environ deux heures sur ce vol de 6h30.

J'avais tellement mangé entre le vol en Business puis le salon que je n'avais pas faim du tout. J'ai sauté le service principal et je me suis contenté d'un très léger petit déjeuner avant l'atterrissage : des corn flakes et un chocolat chaud.

Nous arriverons à Bangkok avec environ 30 minutes de retard. Nous débarquons assez vite et je rejoins la douane. L'aéroport de Bangkok est clair et très fonctionnel. Les indications sont très claires ! Ce n'est pas comme à CDG... A la douane, inutile de prendre la file prioritaire car il n'y a pas d'attente. La douanière me tamponne mon passeport sans poser de question et je rejoins le carrousel pour récupérer mon bagage qui arrivera en priorité après 5 à 10 min d'attente.

Je sors de l'aéroport où m'attend mon chauffeur Emirates et sa Mercedes pour me conduire à mon hôtel. En 40 minutes à peine, le chauffeur me dépose à mon hôtel Hilton Double Tree dans lequel je vais passer deux nuits. Je changerai ensuite d'hôtel pour un Novotel et un Pullman pour le reste de mon séjour. Le Hilton Double Tree est tout neuf et moderne. Les chambres sont spacieuses et le wifi fonctionne à merveille.

Points positifs et négatifs

Points positifs

  • Le service la Première avec voiture avec chauffeur à l'arrivée
  • Le confort des suites privatives
  • La douche à 30 000 pieds (le luxe !)
  • Le massage offert au Timeless Spa
  • Le Dom Pérignon 2003
  • La magnifique trousse Bulgari
  • La suite privée pour s'isoler
  • L'IFE gigantesque
  • Embarquement direct depuis le lounge

Points négatifs

  • Cabine plus bruyante que la J car nous sommes devant les moteurs
  • J'aurais aimé que le commandant de bord vienne saluer les PAX P
  • Turbulences en vol
  • Difficulté pour dormir à cause du PAX malade
  • Le casque à réduction de bruit identique à celui de la J
  • Le lounge First vide entre minuit et trois heures du matin
  • Léger retard mais c'est 30 min de plus pour profiter de la P en vacances :)

 

4 commentaires

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.

  • Le 31/08/2013 à 11:10
    Mike a commenté :

    En tout cas, merci pour ces TR très complets! Pour différentes raisons, je suis plutôt de QR m'arrêtant de préférence à Doha... Je ne suis passé qu'une seule fois par Dubaï mais ceci donne envie d'y retourner!

  • Le 29/08/2013 à 15:19
    Greglem a commenté :

    Même en J je n'en ai pas eu, j'ai toujours voyagé de jour...
    Ton TR est vraiment bien fait et reflète bien cette expérience unique de la P chez EK.
    Je trouve juste dommage que les entrées soient toujours les mêmes: Caviar ou Mezzé oriental... C'est un peu limité (pour ceux qui ont la chance de voyager régulièrement bien sûr).

  • Le 28/08/2013 à 07:29
    hhamon a commenté :

    Merci Greg.

    J'ai hésité pour le bar en pyjama mais vu que j'étais déjà en tenue, j'avais la flemme de me changer à nouveau. La trousse est vraiment sympa. Elle contient les même produits que la trousse J mais elle est plus classe.

  • Le 27/08/2013 à 22:15
    Greglem a commenté :

    Super TR, merci!
    Je n'orais pas osé aller au bar en pyj....
    Mes 2 voyagesen P avec Ek ayant été faits de jour, je n'ai jamais eu de trousse... Dommage, elle a l'air vraiment sympa!

Il y a 73 autres avis sur Emirates

chrismate

Très Grand Voyageur

Bangkok
213 avis
126 vols

DXB BKK

Vol EK372
Airbus A380-800
Business

9,2/10 Excellent agencement

Avis sur la compagnie Emirates

“Les sièges sont agencés de telle manière qu'on a l'impression d'être dans une petite cabine intérieure avec bar privé. Mêmes facilités que pour le vol (...)” Lire la suite de l'avis

  • 3
  • 0

chrismate

Très Grand Voyageur

Bangkok
213 avis
126 vols

LYS DXB

Vol EK082
Boeing B777-300ER
Business

9,9/10 Vol très classe

Avis sur la compagnie Emirates

“La cabine est arrangée de manière très personnelle. Les hublots disposent d'un double contrôle électrique. Chaque siège dispose d'une tablette amovible commandant toutes les fonctions. (...)” Lire la suite de l'avis

  • 1
  • 0

airtraveler06

Voyageur débutant

JUAN LES PINS
7 avis
63 vols

NCE DXB

Vol EK078
Boeing B777-300ER
Economy

9,6/10 EMIRATES toujours égale à elle même

Avis sur la compagnie Emirates

“Aucun pb du début à la fin , que ce soit avant, pendant et à l'arrivée du vol L'aéroport étant en travaux d'agrandissement l'avion n'était (...)” Lire la suite de l'avis

  • 0
  • 0

> Voir tous les autres avis de voyageurs sur Emirates